On estime que 25% de la population canadienne est touchée par la sécheresse oculaire, et en particulier les femmes. La sécheresse oculaire peut paraître anodine, mais lorsqu’elle nuit à la qualité de vie de la personne et à sa vision, il faut réagir en conséquence et trouver une solution efficace.

 

La sécheresse oculaire : qu’est ce que c’est ? 

 

Sans que vous y prêtiez attention, vos yeux produisent des larmes à un rythme lent et régulier afin qu’ils restent humides et confortables en permanence. Mais parfois, la lubrification se fait mal et certaines personnes ressentent un inconfort et la sensation désagréable d’avoir les yeux secs. Cette sensation se traduit par des démangeaisons, picotements, vision floue, clignements et sensations de brûlure ou de corps étranger, sensibilité à la lumière et parfois même des larmoiements. Tous ces signes sont révélateurs d’une insuffisance lacrymale plus communément appelée le syndrome des yeux secs ou la sécheresse oculaire.

Les causes de la sécheresse oculaire

 

Le syndrome des yeux secs est généralement dû à une diminution de la sécrétion de larmes ou à un déséquilibre entre les divers éléments les composant (mélange complexe d’eau, d’acides gras, de protéines, d’électrolytes et de substances antibactériennes), ce qui peut entraîner une augmentation de leur évaporation.

Au-delà des symptômes, le diagnostic est établi après l’étude de plusieurs facteurs.

Les causes de l’oeil sec peuvent être multiples et différer en fonction des individus et de certains facteurs à risque : 

  • Facteurs intrinsèques : sexe, âge, allergie, chirurgie de l’œil, changements hormonaux, etc.
  • Facteurs environnementaux et comportementaux : tabagisme, alcool, activité prolongée sur écrans, pollution, poussières, chauffage, climatisation, port de lentilles cornéennes, etc.
  • Pathologies : diabète, hypo et hyperthyroïdie, maladies auto-immunes, rosacée, etc.
  • Médications : antidépresseurs, contraceptifs oraux, antihistaminiques, etc. 

 

Le traitement des yeux secs

 

Les pharmacies proposent de nombreuses solutions pour soulager des symptômes de sécheresse oculaire : gouttes oculaires, larmes artificielles, gels lubrifiants, compléments alimentaires, etc. Des traitements efficaces à court terme qui peuvent parfaitement convenir à certains. Cependant lors d’une sécheresse sévère, ce genre de traitement temporaire s’avère insuffisant.

 

Soyez rassuré, la sécheresse oculaire n’est pas irréversible et des solutions existent. Afin de trouver le traitement optimal, il est nécessaire de faire appel à un professionnel, tel qu’un optométriste qui pourra procéder à un diagnostic précis de vos capacités oculaires et notamment de vos glandes lacrymales. 

Les optométristes VU sont ravis de proposer, sous peu, une technologie innovante et révolutionnaire dans le monde de la sécheresse oculaire : Eye-Light®. Grâce à l’émission de lumière LED haute puissance, la technologie Eye-Light, est un nouveau traitement non invasif. Eye-Light® traite simultanément les paupières inférieures et supérieures avec des applications directes et indirectes. L’acte médical présente un avantage majeur, car il ne nécessite pas l’application de gel pendant le processus de traitement, grâce au module de refroidissement breveté et unique.

 

Rendez-vous bientôt dans votre clinique d’optométrie à Montréal pour profiter de ce nouveau traitement.  

Type enter to search, or ESC to close the window

Fermer

Liste de souhaits

Votre liste de souhaits est vide